Le Président cubain recense les actions pour améliorer la dynamique démographique à Cuba

Ce qui impacte le plus le développement de Cuba, c ‘est le haut niveau du vieillissement de la population cubaine et sa décroissance. C’est devenu un thème récurrent dans l’agenda du gouvernement cubain. La réunion qui a eu lieu le 27 avril dernier entre le Président Diaz-Canel Bermudez et les principaux responsables de la santé, dont nous rendons compte ci-après, détaille les problèmes comme les projets en cours pour améliorer cette situation.

Le Président débute la réunion. Photo : Estudios Revolución

Parmi les réalisations en cours dans plus d’une vingtaine de programmes prioritaires le Président des conseils d’État et des ministres, Miguel Diaz-Canel Bermudez a placé en priorité une analyse de la dynamique démographique de Cuba, caractérisée par les bas niveaux de fécondité assistée, l’augmentation de l’espérance de vie à la naissance et le solde migratoire négatif.

Le membre du bureau politique, Marino Murillo Jorge, chef de la commission permanente pour l’application et le développement, a détaillé ce qui a été accompli parmi les indications données par le Président, reste à intégrer dans ces réunions l’analyse de l’utilisation des moyens prévus dans le plan d’économie concernant ce thème pour chaque territoire ; l’attribution de 50 millions de pesos destinés à financer la construction ou la rénovation de logements pour les familles de trois enfants ou plus, dans 32 municipalités rurales où la population décroit naturellement.

Sur ce dernier point Diaz Canel précisa quelles sont les familles qui nécessitent de l’aide pour la construction de l’habitation ou pour agrandir l’espace de vie.
Le Président a précisé que ce thème sera rigoureusement examiné pour la réalisation du programme de logements.

Après avoir fait une évaluation avec les organismes de l’administration de l’État - les ministères de la santé publique, de l’éducation, de l’éducation supérieure et de l’industrie, ainsi que l’Institut de Récréation physique et du sport- du financement prévu pour chacun pour l’année 2019 pour faire face à la dynamique démographique, Diaz-Canel insista particulièrement sur la production de 21200 chaises roulantes planifiée par l’industrie nationale.

C’est une priorité parce que la production est déficitaire et beaucoup de personnes en ont besoin. De plus l’industrie cubaine doit fabriquer un fauteuil roulant confortable, en matériaux durables, et les pièces de rechange.

Le problème des produits pour les enfants et les personnes âgées vendus en CUC dans le circuit des magasins de détail a été abordé. L’offre de lingettes, savons, couches et culottes jetables tant pour les bébés que pour les personnes âgées est insuffisante. Le plan de 2019, surtout d’importation prévoit une offre plus importante de ces produits.

Un grand débat a attiré l’attention sur le problème des couples stériles, domaine qui n’a pas encore atteint les résultats espérés. Selon les informations 102 234 couples ont été recensés, néanmoins à la fin mars seuls 61 170 couples avaient eu une première consultation. Au premier trimestre -dans les consultations municipales, provinciales et dans les centres de haute technologie- il y a eu 1 445 grossesses.

Le ministre de la santé publique, José Angel Portal Miranda, signala que ce programme n’a pas atteint les objectifs prévus, il y a eu des défaillances dans divers domaines : problème de progestérone, retard dans la fourniture de produits importants, problème de fuites dans l’infrastructure au Centre de haute technologie de l’hôpital Hermanos Ameijeiras.

Le titulaire a précisé qu’en ce qui concerne ces problèmes des solutions ont été trouvées. On travaille à l’organisation des consultations en présence des médecins, ce qui suppose un effort significatif pour cette année. Des investissements pour deux nouveaux centres de haute technologie à Camaguey et à Santiago de Cuba sont en préparation.

À ce propos le Président cubain signale qu’il s’agit d’un sujet très sensible puisqu’il concerne plus de 100 000 couples qui espèrent la naissance d’un enfant. Il conclut : des consultations plus efficaces donneraient non seulement de la joie à ces familles mais auraient un impact considérable sur la natalité.


[http://www.cubadebate.cu/noticias/2019/04/27/presidente-cubano-chequea-acciones-para-mejorar-dinamica-demografica-en-cuba/#boletin20190427-