Le Programme d’Autosuffisance Municipal progresse dans la province de Cienfuegos

Le Programme d’Autosuffisance Municipal progresse dans la province de Cienfuegos.

Article de Yanelis Pereira García, Perlavisión, 6 mars 2019. Traduit par Pascale Hébert.

Depuis l’année 2018 nous mettons en œuvre dans la province de Cienfuegos le Programme d’Autosuffisance Municipal, pour lequel une étude vient d’être effectuée sur les productions identifiées dans les 68 conseils populaires que comprend la province.

Comme composante de ce programme, un travail spécifique a été réalisé sur les productions destinées à satisfaire les demandes des habitants. D’après des données exposées dans le rapport de bilan annuel de la Délégation Provinciale de l’Agriculture, un total de 44 795 tonnes de cultures variées a été assuré, ce qui représente 19, 4 livres¹ par tête, chiffre supérieur à celui qui était programmé pour l’année, qui était de 18,6 livres¹.

Cependant, l’objectif est d’atteindre 30 livres¹ par tête, ce qui exige de porter la production à 69 269 tonnes dont 70% doivent être assurées par le système de collecte.

Pour ce faire, ledit système a été renforcé en complétant les équipements de transport, en rénovant les entrepôts de stockage et en implantant des centres de collecte dans les pôles de production.

En plus, nous avons atteint les 13,42 hectares pour mille habitants de manioc et de bananiers, chiffre qu’ont obtenu chacune des communes du Sud et qui avalise les progrès réalisés.

Pour cette année 2019, le programme se fixe des objectifs supérieurs quant au semis de cultures variées, des produits qui ont déjà un bon niveau de consolidation depuis l’actuelle campagne hivernale à matérialiser au moment du printemps pour obtenir de meilleurs résultats.

¹ La livre cubaine (lb) équivaut à 0,45 kg (NdT).

À Cienfuegos les meilleures expériences de Travail Communautaire Intégré sont socialisées.

Article de Dayneris Torres Espinosa, Perlavisión, 5 mars 2019. Traduit par Pascale Hébert.

La troisième édition de l’atelier provincial de Travail Communautaire Intégré a socialisé plus d’une vingtaine de projets de toutes les communes de la province de Cienfuegos. Augmenter la participation active à cette tâche de la part des habitantes et habitants a constitué l’axe thématique de l’évènement.

Porte-drapeau des initiatives de travail communautaire, Cienfuegos est référent national depuis les années 90 du siècle dernier. Ainsi a débuté ce troisième échange d’expériences où l’académicien Mariano Isla, professeur de l’Université Centre-Sud et coordinateur du Conseil Provincial de Travail Communautaire a souligné que les expériences et les actions réalisées rendent possibles des solutions intégrales aux problèmes depuis les communautés, axe fondamental de ce programme qui promeut la participation sociale avec l’emploi des propres ressources du quartier.

Pendant la journée les participants ont analysé des sujets tels que l’insertion des habitants dans les divers projets, les causes du faible niveau de mobilisation et cherché quoi faire depuis cette circonscription pour fédérer les habitants autour de pratiques qui transformeraient positivement des styles et des modes de comportement. Au cours de l’évènement, l’accent a été mis sur le renforcement des valeurs, par le biais de diverses perspectives, la sauvegarde du patrimoine et de la culture, l’éducation au respect de l’environnement, la prévention dans les familles de la province de Cienfuegos, la prise en charge des adultes âgés et l’éducation des enfants, engagements que dirigent dans la communauté les délégués du Pouvoir Populaire. Lors de l’évènement, qui se déroule annuellement, les cinq meilleurs projets, appartenant aux communes de Cruces, Palmira, Abreus et Cienfuegos, ont été récompensés, ce dernier, reconnu également, conjointement à celui de Lajas, pour avoir obtenu les plus grands progrès dans la dernière étape, par le biais du leadership populaire et de la qualité des évènements municipaux.

Les prochaines campagnes sucrières sont garanties, grâce aux semis de canne à sucre à Aguada de Pasajeros.

Article de Yanelis Pereira García, Perlavisión, 5 mars 2019. Traduit par Pascale Hébert.

Tandis que la Centrale Sucrière Antonio Sánchez broie la canne pour mener à son terme l’actuelle récolte sucrière, des travailleurs cultivent la canne dans les champs pour les prochaines campagnes.

D’après Gilberto Castellano Rodríguez, Chef de Groupe de la Canne de l’UEB Antonio Sánchez, les efforts sont aussi réalisés dans les semis, « nous en sommes déjà à 80 hectares de semés et dans les mois qui vont de janvier à avril nous pensons avoir 300 hectares de prêts ».

Une brigade intégrale qui appartient à l’UBPC Vietnam, réalise des travaux de culture sur la graminée pour obtenir une récolte de qualité.

Máximo Hernández, Chef de peloton UBPC Vietnam explique qu’ils se trouvent absorbés par des journées de repiquage, processus qui permet de combler les espaces laissés par les cannes qui n’ont pas bien levé.

Castellano Rodríguez souligne qu’en plus du travail manuel « il existe 2000 hectares irrigués à l’aide de 15 machines destinées à cet usage et de neuf systèmes d’enrouleurs, ce qui garantit une augmentation de la récolte d’environ 9% par rapport à cette année.

L’optimisation dans les champs représente le premier maillon d’une chaîne de production qui amène la canne jusqu’à la centrale sucrière. La stabilité et le succès dans les productions sucrières en dépendent.

http://www.perlavision.cu/avanza-cienfuegos-programa-autoabastecimiento-municipal/
http://www.perlavision.cu/socializan-cienfuegos-las-mejores-experiencias-del-trabajo-comunitario-integrado/
http://www.perlavision.cu/garantizan-proximas-contiendas-azucareras-la-siembra-cana-aguada-pasajeros/