Le président de INDER dénonce l’impact du blocus des Etats-Unis contre Cuba.

Publié dans Juventud Rebelde le 31 Octobre 2020

Entre avril 2019 et mars 2020, l’impact sur le monde du sport cubain du au blocus économique nord-américain se chiffre à 9 millions de dollars.

Oswaldo Vento, président de l’Institut national des Sports, Education Physique et des Loisirs (INDER), dénonce aujourd’hui sur twitter l’impact du blocus économique, commercial et financier imposé par les Etats-Unis à Cuba.

Le blocus est réel, a affirmé Vento sur son compte twitter, où il commenta que pour pouvoir assister au tournoi masculin de la Confédération du Nord, Centre Amérique et Caraïbes (Norceca), disputé sur le territoire des Etats-Unis, l’équipe cubaine de volley-ball a dû passer par la République Dominicaine pour recevoir un visa.

Cela a généré un coût supplémentaire de six mille dollars dû à la fermeture de ce service à l’ambassade américaine à la Havane, a ponctué le président de INDER qui a accompagné son tweet avec les étiquettes suivantes, #LeBlocusExiste, #PlusJamaisLeBlocus, #LeSportCubainResiste.

Entre avril 2019 et mars 2020, période marquée par un sévère durcissement des relations avec les Etats-Unis, le blocus nord-américain a causé des pertes de l’ordre de 5 570,3 millions de dollars, selon la dernière information du gouvernement cubain, qui sera présentée pour la vingt-neuvième fois à la reprise de la 75ème période des sessions de l’assemblée générale de l’ONU, en mai 2021.

La sphère du sport n’est pas restée sans souffrir les assauts du blocus, assure le texte, qui détaille les dégâts occasionnés à l’entreprise « Cubadeportes », laquelle a vu diminuer sa capacité d’importer des biens sportifs de marque des Etats-Unis dont beaucoup sont obligatoires et conformes à ce que demande le règlement officiel des fédérations internationales, selon ce que publie l’ACN.

Entre avril 2019 et mars 2020 les dégâts dans le domaine du sport se calculent en approximativement 9 millions 995 mille dollars, précise le document, qui rapporte quelques-uns des dégâts les plus significatifs.