Les rêves de tennis de table cubain se réalisent à nouveau

le duo mixte se rend à Tokyo 2020

Par : Yunier Javier Sifonte Díaz
Publié dans CubaDebate " towards Tokyo 2020 " le 17 avril 2021

Daniela et Jorge Moises ont participé à un excellent tournoi. Photo : ITTF.

Comme si la qualification de la Cubaine Daniela Fonseca au tournoi individuel du tennis de table olympique ne suffisait pas, ce samedi la jeune fille a rejoint Jorge Moises Campos pour conquérir le ticket dans le tournoi mixte pré-olympique latino-américain et donner au passage à la plus grande des Antilles sa 45ème place vers le rendez-vous sous les cinq anneaux.

Le duo antillais a obtenu son billet pour la capitale japonaise après avoir battu les Chiliens Juan Lamadrid et Paulina Vega dans la ville argentine de Rosario. Dans le match qui a décidé du seul couple présent à Tokyo, les Antillais ont commencé derrière dans les deux premiers sets avec des scores identiques de 9-11, mais ils sont revenus dans le défi et ont dominé les quatre sets suivants. Dans ces sets, ils ont obtenu des scores de 11-7, 11-6, 14-12 et un final de 11-7.

Pour arriver à ce résultat, les Cubains -dixième sur la liste d’inscription- ont battu dans leur premier match les Paraguayens Marcelo Aguirre et Leyla Gomez -septième pré-qualifié-. Ils ont ensuite affronté en quart de finale les Brésiliens Vitor Ishiy et Bruna Takahashi, un duo classé deuxième dans la compétition mais qui s’est incliné face à l’équipe caribéenne par un confortable 4-0.

Aujourd’hui, le Cubain Jorge Moises Campos devient le 45e Cubain à avoir un billet pour Tokyo.
Photo : Esteban Yacono/ITTF.

Après cette démonstration convaincante, Daniela et Jorge Moises ont dominé en demi-finale contre les Mexicains Marcos Madrid et Yadira Silva, cette dernière également cubaine et aztèque naturalisée. Lors de ce match, les Créoles ont remporté trois des quatre sets par le minimum, dans une démonstration de qualité et de précision au moment où l’on ne peut pas échouer. Au final, les partiels se sont terminés 12-10, 13-11, 5-11, 11-8 et 12-10 en leur faveur.

Selon ce que Jorge Moises a raconté à Cubadebate depuis le lieu du tournoi, la compétition a été compliquée à cause du COVID-19, mais l’organisation en Argentine a été incroyable : "Quand le tournoi a commencé, je me suis vraiment senti fort et j’abordais les matchs étape par étape. Dans le tournoi individuel, j’ai affronté de grands joueurs et j’ai atteint deux fois la finale. C’était une compétition difficile mais j’ai eu des occasions. Maintenant, dans le tournoi mixte, nous étions les mêmes et nous avons atteint notre objectif".

À propos de sa partenaire, l’Antillais a déclaré qu’"elle a été très courageuse, déterminée et précise dans chacun des moments décisifs". En même temps, pour lui, ce classement signifie un prix après l’effort de toute la compétition.

"Cela n’a été facile sous aucun aspect. Je tiens à remercier ma famille, car je n’ai pas pu me rendre à Cuba depuis le mois d’octobre et elle et ma femme m’ont soutenu tout au long du processus. Physiquement, je me sentais bien, mais mon plus grand adversaire est ma mentalité et ma famille m’a toujours soutenu, malgré la distance", a-t-il ajouté.

Andy Pereira et Idalys Lovet ont également participé à ce tournoi pour Cuba, mais ils n’ont pas réussi à se qualifier dans l’une des deux occasions offertes par le pré-olympique pour l’épreuve individuelle. La dernière incursion du tennis de table national aux Jeux olympiques a eu lieu à Rio 2016, lorsque Pereira et Jorge Moises sont tombés lors de leurs premières sorties.

Le prix du sacrifice. Photo : ITTF