Marie Curie Femme en souffrance

Date de l'événement :
Jeudi 7 mars 2013 - 20h30

Le collectif DAJA et les Petits Ruisseaux sont heureux de vous inviter à venir découvrir :

Marie Curie Femme en souffrance

Les jeudi à partir du 7 mars (relâche le 21 mars,nous sommes à Montreuil), suivie d’une rencontre.

AIRE FALGUIÈRE , 55 rue de la Procession Métro Volontaires, Plaisance Accès : Bus : 62,88, 89, 95. Parking Vinci : 81 rue Falguière

Cette conférence théâtrale aborde l’histoire des discriminations à l’égard des femmes dans le monde de la science en prenant comme fil conducteur les humiliations publiques infligées à Marie Curie.

  • de Martine Derrier et Gérard Noiriel
  • Vidéo : Michel Violet BIOPICS
  • Création musicale du groupe N.O.T
  • avec la participation d’Emilie Picton, Hadrien Kollyris, Roger et Annick Elias, Philippe Goldmann.

La veille de la journée de la femme le 8 mars, rencontre à l’issue du spectacle avec la Ligue des Droits de l’homme.

Marie Curie est unanimement célébrée aujourd’hui. A tel point qu’on oublie qu’elle a dû faire triplement ses preuves, en tant que savante, femme et française « d’origine étrangère », pour s’imposer dans un monde scientifique totalement masculin.

Ce spectacle est centré sur « l’affaire Langevin/Curie » lancée par l’extrême droite en novembre 1911. Une violente campagne de presse se déchaîne alors contre Marie Curie, mettant en cause sa vie privée.

Sa qualité de française, amplement célébrée lorsqu’elle avait obtenu son premier prix Nobel (en 1903), est brutalement contestée. La foule se rassemble devant son domicile pour demander l’expulsion en Pologne de « l’étrangère », la « voleuse de mari »
.
Le spectacle montre les combats d’une femme, confrontée à la double domination masculine et nationale, pour sauver sa dignité. Il aborde les rapports entre le journalisme, la science et la politique. Il s’interroge aussi sur la fonction civique de la mémoire collective quand celle-ci est conçue comme une entreprise d’héroïsation des acteurs (ou des actrices) de l’histoire.

Cette performance théâtrale croise les démarches artistiques et scientifiques, la création musicale et audio-visuelle, la mise en scène d’archives et la présence vivante d’une comédienne.

Production Les Petits Ruisseaux en collaboration avec le collectif DAJA, avec le soutien du conseil régional d’Ile-de-France, de la Ville d’Ivry-sur-Seine.

Remerciements au Musée Curie qui nous a aimablement communiqué bon nombre des photos que nous avons utilisés et en particulier celle de l’affiche (coll. ACJC) ainsi qu’à Soraya Boudia et La Ligue des Droits de l’Homme.