MasCuba encourage le gouvernement argentin à demander l’aide médicale cubaine

MasCuba a remis à la Casa Rosada de Buenos Aires, une lettre signée par 200 organisations et personnalités telles que le Prix Nobel de la paix Adolfo Pérez Esquivel, la Ligue argentine des droits de l’homme, et plusieurs députés, sénateurs et dirigeants syndicaux.

La photo représente la Casa Rosada( la Maison Rose) siège de la présidence de l’Argentine.

MasCuba a remis à la Casa Rosada de Buenos Aires, une lettre signée par 200 organisations et personnalités telles que le Prix Nobel de la paix Adolfo Pérez Esquivel, la Ligue argentine des droits de l’homme, et plusieurs députés, sénateurs et dirigeants syndicaux.

Dans la lettre, MasCuba exprime son inquiétude face à la pandémie, reconnaît les efforts déployés par le gouvernement pour éviter l’effondrement du système et met en exergue le travail des Argentins.

Il souligne également que, compte tenu de la situation actuelle, avec des plaintes concernant le manque de spécialistes dû à l’épuisement, à la contagion ou à l’expansion des lits nécessaires, c’est qu’ils considèrent opportun de demander à l’Exécutif un accord urgent avec le gouvernement cubain pour une collaboration médicale et la fourniture de médicaments afin d’attaquer le Covid-19.

MasCuba rappelle dans sa lettre que notre pays, par le biais de la brigade « Henry Reeve », prête aujourd’hui ses services dans 42 pays avec 46 équipes médicales spécialisées dans des catastrophes et de graves épidémies et dispose d’une batterie de médicaments pour faire face à l’attaque du nouveau coronavirus.

« Cuba applique une série de médicaments en fonction du stade de la maladie, renforçant le système immunitaire, tels que le PrevengHo Vir et la Biomodulina T, tandis que les patients infectés sont traités avec l’interféron alpha 2B recombinant et dans les stades graves avec Juzvinza, atteignant un faible taux de décès par million d’habitants », indique la lettre.

« Cela montre l’efficacité du traitement que Cuba fournit aux personnes touchées par la pandémie. C’est pourquoi nous vous demandons, Monsieur le Président, de signer un accord de coopération immédiate pour recevoir des médecins et les médicaments nécessaires pour arrêter l’augmentation de la pandémie » ajoute la lettre.

Mascuba souligne d’autre part que la brigade médicale cubaine Henry Reeve, avec son expérience extraordinaire, collaborerait avec les professionnels argentins de la santé, ne leur ferait pas concurrence et serait intégrée dans une lutte solidaire contre le mal commun.

Le texte souligne qu’« il est également incontestable que la droite politique du pays ne se préoccupe pas de l’augmentation permanente du nombre de décès de nos citoyens, qui touche principalement les secteurs les plus pauvres et les moins protégés de la société ; en effet, il semblerait que c’est ce qu’ils entendent faire pour déstabiliser le gouvernement national que nous avons souverainement élu.

Source : Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega

Portfolio