« Suite for Tina Modotti », un « acte d’amour » du musicien et compositeur Francesco Bearzatti.

Certes c’est un hommage qu’a voulu rendre à Tina Modotti le musicien et compositeur Francesco Bearzatti. Mais il préfère parler d’ « acte d’amour ». « Pour Tina, une femme dont les aventures, les joies, les douleurs et les passions méritent d’être rêvées, racontées et transmises ».

Quand il doit nommer son nouveau quartet, c’est tout naturellement « Tinissima Quartet » que le saxophoniste transalpin choisit. La première œuvre de la formation s’intitule « Suite for Tina Modotti » (2008) et en 2018 cette même Suite devient un film inédit, de Guillaume Dero, avec bien sûr la musique de Francesco Bearzatti, entouré de ses mêmes musiciens.

On trouve ce film dans un DVD de « La Huit », qui propose un autre film inédit, de Stéphane Jourdain « This machine kills fascists », autre œuvre de Bearzatti, qui s’attaque au répertoire de Woody Guthrie, l’inventeur du protest song.
(mp)

Quand Tina Modotti inspire le musicien et compositeur Francesco Bearzatti

Posté par Michel Porcheron / Sources : web)

sur Tina Modotti, voir sur le site, le 30 juillet 2018 :
Edward Weston, certes, mais Tina Modotti surtout

On connaissait surtout Francesco Bearzatti comme talentueux sideman d’Aldo Romano (batteur, « Because of Bechet ») et de Gianluca Petrella (tromboniste, « Indigo 4 »). Mais l’album Suite for Tina Modotti, (son cinquième) confirme qu’il est auss)i un leader des plus inspiré, qui mériterait pleinement une reconnaissance internationale.

Cette « Suite » retrace la vie tumultueuse de la photographe italienne Tina Modotti (1896-1942), qui émigra de son Frioul natal pour les Etats-Unis, puis le Mexique, avant de partir en URSS et de s’engager aux côtés des Républicains dans la guerre d’Espagne.

Les neufs titres évoquent chacune des étapes de ce périple de manière très directe et percutante, sans céder aux facilités du folklore façon « couleur locale ».

Au-delà de la qualité des compositions, c’est surtout la cohésion du quartette qui frappe : la rythmique est des plus efficaces, avec un côté rock très brut renforcé par l’utilisation de la guitare basse.

Bearzatti s’affirme à nouveau comme un saxophoniste puissamment expressif, au son chaud et riche, doublé d’un clarinettiste volubile. Mais c’est peut-être Giovanni Falzone qui constitue la véritable révélation de ce disque : voilà un trompettiste fou furieux à la sonorité sale et brûlante, revendiquant haut et fort un expressionnisme sans concession qui ferait passer tous les épigones de Miles pour d’aimables enfants de chœur. Dans les meilleurs moments, tout ce petit monde déploie une énergie et une puissance qui évoquent le quartette Masada de John Zorn. C’est dire à quel niveau on se situe ! (Description du CD)

{{}}https://fr.wikipedia.org/wiki/Francesco_Bearzatti

LA FICHE VIDEO

FRANCESCO BEARZATTI et “TINISSIMA QUARTET”

Suite for Tina Modotti

Un film de Guillaume Dero

Francesco Bearzatti rend hommage à la vie et l’œuvre de la photographe révolutionnaire Tina Modotti. Des révolutions sud-américaines à la Russie des années 30, ses photographies engagées nous entrainent dans un monde en plein mutation, musicalisés par les compositions poignantes du - quatuor italien.

Francesco Bearzatti (saxophone) /Giovanni Falzone (trompette)/Danilo Gallo (contrebasse) et Zeno de Rossi (batterie)

Tina Modotti (œuvre photographique)/ Antonio Vanni (Vidéo)

Live @ Sons d’hiver

Même formation : Francesco Bearzatti (saxophone)/Giovanni Falzone (trompette)/Danilo Gallo (basse) et Zeno De Rossi (batterie)
Live @ Banlieues Bleues
LA HUIT ©2018

www.lahuit.com/ DVD/ PAL/ 16/9/ 96 min/ stereo I français I MADE IN FRANCE

{{}}QUELQUES LIENS POUR EN SAVOIR PLUS 

Chronique :

https://www.citizenjazz.com/Francesco-Bearzatti-Tinissima.html

Entretien avec Francesco Bearzatti :

http://www.culturejazz.fr/spip.php?article1571

Avec video W.Guthrie :

https://www.fip.fr/decouvrir/machine-kills-fascists-20223

http://lesdnj.over-blog.com/2018/03/la-huit-dvd-avec-mezzo-et-banlieues-bleues-sortie-le-27-mars-2018-premier-concert-capte-par-stephane-jourdain-pour-la-huit-this-mach

En espagnol (Cuba) :

https://www.ecured.cu/Woody_Guthrie

(mp)