Pour faciliter la vente directe des agriculteurs aux entités touristiques...

La Havane, (acn)

Un nouvel ensemble de règles entreront en
vigueur à partir du 21 Octobre, afin d’élargir les possibilités de
marketing direct entre les agriculteurs et les entités touristiques.

Perfectionnement des mécanismes de gestion...

Selon le quotidien Granma, ces résolutions adoptées
par les ministères de l’Agriculture, du Tourisme et de Finances et Prix
donnent une continuité au processus lancé en Décembre 2011, qui vise à
faciliter et donner plus de dynamisme aux mécanismes de collecte et
commercialisation entre le producteur primaire et le consommateur final.

À cet égard, les petits agriculteurs - propriétaires et usufructuaires de
terre –sont autorisés à vendre directement leurs produits à des entités du
tourisme, qui, auparavant, ne pouvait se faire que par le biais des
Coopératives de Crédit et Services (CCS).

La liste des produits approuvés en 2011 additionne d’autres produits comme
des fleurs fraîches, des plantes ornementales, des épices et des
assaisonnements secs, des œufs de poule et de caille, des arrangements
floraux et de jardinage. Auparavant ils ne pouvaient être commercialisés
que les produits agricoles non industrialisés, le riz et le charbon.

Également pour assurer les liens directs entre les entités touristiques et
les petits agriculteurs, selon la loi de la Banque Centrale de Cuba,
ceux-ci p