Brèves de la semaine

jeudi 26 septembre 2019
par  Philippe Mano

Le secteur privé cubain, grand perdant des sanctions américaines
Source AFP ( Agence France Presse)

Ils louent des chambres aux touristes, tiennent un restaurant ou vendent leur propre ligne de vêtements : les entrepreneurs privés cubains, en plein boom ces dernières années, sont aujourd’hui à la peine, principales victimes des sanctions de l’administration Trump, selon une étude publiée la semaine dernière. Sur l’échantillon de 126 d’entre eux interrogés par le cabinet cubain de consultants Auge, plus des trois quarts (80,1%) disent souffrir de la politique américaine, qui s’est nettement durcie. Washington, qui applique déjà un embargo économique depuis 1962, fait tout pour forcer Cuba à retirer son soutien au gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela. Parmi les difficultés rencontrées par ces entrepreneurs, 60% constatent une baisse de leur clientèle, 53% ont plus de mal à importer des produits et 40% ont dû reporter leurs plans d’expansion ou de rénovation.“Les changements dans la politique (américaine) n’ont pas seulement provoqué une diminution des revenus et du nombre de clients que reçoivent ces entreprises privées, cela a aussi contribué, de manière générale, à créer un environnement défavorable et pessimiste pour le développement et la croissance de tout le secteur privé”, souligne le cabinet privé, qui conseille en stratégie, marketing et régulation une cinquantaine de ces entreprises.
Sur l’île socialiste, où l’État et ses entreprises dominent l’activité économique, l’ouverture au privé est encore récente : autorisée en 2010, elle a surtout pris son envol avec le réchauffement historique entre Cuba et les Etats-Unis initié fin 2014 sous Barack Obama .Encouragés par l’atmosphère de réconciliation et l’afflux de touristes américains, nombre de Cubains ont franchi le pas et ouvert restaurants, chambres d’hôtes et commerces pour répondre à cette demande. Aujourd’hui, ils sont 605.908, soit 13,8% de la force de travail. En y ajoutant les salariés des coopératives, ainsi que les artistes et écrivains, le cabinet Auge évalue à plus d’1,4 million le nombre de Cubains ne travaillant pas pour l’État, soit 32% de la population active et une contribution de 12% au budget national.

Cuba en manque d’essence
Depuis l’annonce, le 11 septembre, par le président Miguel Diaz-Canel d’une pénurie de carburant liée aux sanctions américaines frappant les navires chargés de pétrole vénézuélien, les difficultés sont réelles . Face à cette crise, le gouvernement multiplie les messages rassurants, le président appelant les habitants à “penser comme un pays” et se serrer les coudes. “L’impérialisme ne va pas nous gâcher la vie ni nous empêcher de dormir. Nous affrontons cette situation (…), nous grandissons et nous vaincrons”, a-t-il tweeté. Ces contrainte ont entraîné des mesures de réorganisation dans les transports et les horaires de travail.

Cuba dénonce plus de 4 milliards de dollars par an de perte dues à l’embargo américain

Selon les calculs du gouvernement publiés vendredi à La Havane par son ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, les dommages subis par l’économie cubaine se sont élevés à 4 343 millions de dollars entre avril 2018 et mars 2019, sans compter le dernier resserrement de l’embargo sur les nouvelles mesures prises par l’administration Donald Trump depuis avril. Rodríguez a présenté le rapport annuel préparé par le gouvernement cubain pour quantifier les dommages causés par le "blocus" qui, depuis 1960 - l’année de la mise en vigueur de l’embargo - aurait coûté à l’île un montant de 138,843 millions de dollars aux prix courants et de 922 630 millions de dollars si vous considérez la dépréciation du dollar par rapport à la valeur de l’or sur le marché international.Le document publié arrive, comme chaque année, avant que Cuba ne présente son projet de résolution le 6 novembre devant l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies à New York. Demandant aux aux États-Unis de mettre fin au blocus économique, commercial et financier. « Ceux qui attribuent les problèmes de l’économie cubaine, en particulier ceux qui se posent ces derniers mois, à l’incompétence de notre gouvernement ou à l’inefficacité du socialisme, finissent par se retrouver dans une position de naïveté, d’ignorance ou de complicité", a déclaré le ministre cubain

Premier investissement allemand à Mariel
Selon l’administration du complexe industriel, la société est constituée de capitaux « totalement étrangers » et constitue le 48e investissement depuis la création de la zone, dans laquelle 21 pays sont déjà présents. La constitution de la société PASI Mariel Service à la « modalité d’une société à capitaux totalement étrangers » est autorisée à opérer pendant 30 ans dans le complexe industriel situé à environ 45 kilomètres à l’ouest de La Havane.
L’investissement vise à "construire une usine pour la production et l’assemblage de vannes industrielles, de systèmes hydrauliques et pneumatiques" .Il prévoit également "d’offrir des services de diagnostic, de réparation, de maintenance et de formation du personnel technique" dans ces domaines, qui, selon le ZEDM, sont considérés comme "un impact majeur sur le développement industriel du pays".Le ZEDM indique également que depuis sa création, il s’agit du 48e investissement approuvé dans le centre d’affaires et le port marchand, où 21 pays sont actuellement représentés, dont l’Espagne, la Russie, le Mexique, le Brésil, la Chine, le Vietnam et la France.Selon des données officielles, l’enclave a accumulé 2 166 millions de dollars d’investissements en cinq ans.La ZEDM occupe une superficie de 465,4 kilomètres carrés en un point d’importance stratégique pour le trafic maritime en raison de sa situation géographique autour de Mariel, l’un des principaux ports de la côte nord de Cuba.

La Vieille Havane parmi les 50 quartiers les plus cools du monde, selon le classement Time Out
Le magazine de Voyage britannique Time Out a publié cette liste des quartiers « dont l’ étoile est en hausse » dans lesquels les voyageurs peuvent se sentir comme chez eux, et découvrir le meilleur de l’art, de la culture, de la nourriture et des boissons de la ville,
après avoir recueilli les opinions de 27 000 personnes du monde entier.Vieille Havane est classé 39 .Le magazine souligne que ces dix dernières années, le quartier historique de La Havane est devenu "la partie la plus passionnante de la capitale vieille de 500 ans".

Ouverture du Centre de traitement du patient Alzheimer de La Havane
Le centre pour la maladie d’Alzheimer et autres troubles cognitifs, unique en son genre dans le pays, a été inauguré dans la capitale avec pour objectif de poser un diagnostic précoce de cette démence, de former les soignants et les membres de la famille et de promouvoir la recherche. Le spécialiste en gériatrie et gérontologie, Niurka Cascudo Barral, directeur du centre , a souligné que celui-ci comporte différents domaines de soins pour les patients et les membres de la famille, "car mieux le parent ou le fournisseur de soins est préparé, meilleure sera la qualité de vie des malades . " Les démences, y compris la maladie d’Alzheimer (la plus fréquente), sont l’une des principales causes d’invalidité et de dépendance de la population cubaine et nécessitent un travail multisectoriel en faveur des soins médicaux.

Le vice-chancelier cubain Rogelio Sierra conclut sa visite en Italie
Rogelio Sierra, vice-ministre des Affaires étrangères de Cuba, a conclu une visite de travail en Italie au cours de laquelle il a poursuivi le dialogue politique entre les deux pays et rencontré des représentants de divers secteurs.
La relation entre l’Italie et Cuba est très positive, a déclaré le diplomate. qui apprécie le fait que Cuba accueille chaque année un nombre important de visiteurs italiens, que les relations économiques et commerciales se déroulent bien, qu’il existe un échange politique et diplomate stable et "nous considérons l’Italie comme un pays ami" .
La rencontre avec des dizaines de membres du mouvement de solidarité et d’autres organisations, qui s’est tenue au siège de l’ambassade de Cuba en Italie, est devenue un acte de soutien émouvant à la nation des Caraïbes et à sa révolution.Des représentants d’associations de Cubains résidant en Italie ont également participé à la discussion animée par l’ambassadeur José Carlos

Abel Prieto parle au siège de l’UNESCO de l’œuvre culturelle de la révolution
Lors d’une réunion qu’il a qualifiée d’informelle et d’amicale, le vice-président et conseiller présidentiel a déclaré qu’avec la révolution du 1er janvier 1959, un processus de démocratisation de la culture avait commencé afin que sa richesse atteigne tout le monde, et pas seulement les élites. . Selon l’ancien ministre de la Culture cubaine, plusieurs entités ont été créées pour la démocratisation, qui se sont consolidées au fil du temps et se sont répandues dans l’île, notamment des écoles et des professeurs d’art, des maisons de la culture, des musées et des bibliothèques. La Révolution n’a jamais cherché à former des partisans ni à miser sur un nationalisme médiocre, elle s’est émancipée par un accès inclusif au meilleur de la connaissance universelle , a-t-il souligné.
La réunion était organisée par la déléguée permanente de Cuba auprès de l’UNESCO, Dulce María Buergo.

Habanos S.A. A lancé à Paris une édition limitée de la marque Quai d’Orsay Senators
La Société Habanos S.A. A présenté à Paris le 12 septembre, cette édition limitée par l’intermédiaire de son distributeur dans ce pays, Coprova et Seita Cigare,
« La marque Quai D’Orsay doit son origine aux goûts français particuliers. Créé dans les années 70, elle tire son nom de la célèbre avenue parisienne située au bord de la Seine », explique la co-société. Le produit exclusif est né “à la demande du ministre des Finances français de l’époque. Ces Habanos essaient de représenter le raffinement et l’art français avec l’authenticité et la passion cubaines ».
Corporación Habanos, S.A. distribue son tabac dans plus de 150 pays et commercialise 27 marques Premium, dont Cohiba, Montecristo, Partagás, Roméo et Julieta, Hoyo de Monterrey et H. Upmann, entre autres. Just Luis Fuentes, président du Tobacco Business Group de Cuba (Tabacuba), a annoncé au début de l’année que l’industrie du tabac cubaine produisait 260 millions de tabac à la main par an. En 2018, les revenus du pays provenant de la vente de cigares s’élevaient à 250 millions de dollars.

Le Marathon de La Havane très international
Plus de 900 coureurs de 59 pays se sont inscrits pour participer au traditionnel marathon de La Havane qui se tiendra le 10 novembre. Les pays les plus représentés sont les États-Unis (274), le Mexique (136), la France (45), la Colombie (42), l’Espagne et Porto Rico (28 respectivement).


Plus de deux mile films inscrits au 41e Festival international du nouveau cinéma latino-américain}
}
Plus de deux mille 200 films, 300 scénarios et 100 affiches ont été enregistrés pour participer à la 41e édition du Festival international du nouveau cinéma latino-américain , prévu du 5 au 15 décembre dans la capitale cubaine. Ces chiffres dépassent ceux des années précédentes. L’Argentine, le Brésil et le Mexique sont les pays avec le plus grand nombre d’œuvres , suivis par la Colombie, le Chili et le Pérou. La 41e édition du festival proposera un colloque, dédié à Tomás Gutiérrez Alea,ainsi qu’une grande exposition pour célébrer le centenaire de la naissance du célèbre documentariste.

En France, l’exposition » 3 Mers 3 Mares « poursuit sa tournée
Dans une manifestation organisée par le Comité du Gard de CCF, la ville de Saint Gilles a accueilli le 21 Septembre l’exposition créée en 2015 dans le cadre de la Biennale d’Art contemporain de La Havane. Ce même jour Roger Grévoul a donné une conférence sur le thème « Cuba ni enfer , ni paradis ».
A partir du 11 Octobre c’est la ville de Grigny qui présentera l’exposition dans le cadre d’une semaine consacrée à Cuba.

Ressortie en France du Film « El Otro Cristobal » d’Armand Gatti

Depuis le 18 Septembre nous pouvons voir en salle ce film « historique » tourné à Cuba, dans une version restaurée et distribuée par ED Distribution.
L’histoire de ce long-métrage méconnu mérite d’être racontée : après son premier film en tant que réalisateur, L’Enclos (1960), Armand Gatti est contacté par Fidel Castro, à qui Joris Ivens et Ernesto Guevara ont glissé le nom de l’écrivain français. Castro veut faire participer Cuba au Festival de Cannes et commande donc un long-métrage à Gatti.
Le tournage d’El Otro Cristóbal ne sera pas moins épique : il se déroule à Cuba « à partir de novembre 1962, en pleine crise des fusées, alors que l’île est depuis peu soumise à un blocus qui transforme le moindre problème technique ou matériel en difficulté insurmontable », rapporte le distributeur. Au Festival de Cannes, une brouille entre producteurs, à savoir le producteur cubain ICAIC (Instituto Cubano del Arte e Industria Cinematograficos) et le producteur français Adam Ulrych, provoque la saisie du film et l’interdiction de le projeter pendant les trente années qui suivent.

Le synopsis du film est le suivant :
El Otro Cristóbal dépeint la révolution avec un sens du merveilleux et du carnaval difficilement descriptible. Double picaresque de Fidel Castro, Jean Bouise campe avec fantaisie le leader révolutionnaire qui prend la tête de la révolte contre le dictateur de l’île. La réalité politique est ici dynamitée par un furieux désir de poésie visuelle.
Dante Sauveur Gatti, dit Armand Gatti, né le 26 janvier 1924 à Monaco et mort le 6 avril 2017 à Saint Mandé, est un journaliste, poète, écrivain, dramaturge, metteur en scène, scénariste et réalisateur libertaire français. Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à la libération de la France, puis, en tant que reporter, couvre différentes luttes sociales et politiques, notamment en France et au Guatemala. Il reçoit le Prix Albert-Londres en 1954.


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 33

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3958/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

20 mars 2016 - RFI - Spéciale CUBA - V.Fernandez - mardi 22 mars entre 8H10 et 8H30

Victor Fernandez sera sur notre antenne le mardi 22 mars en direct entre 8H10 et 8H30 dans le (...)

6 février 2013 - {{{Bordeaux : le perchiste Romain Mesnil au secours du cirque Gruss

Les Cuba Boys ont brisé leur barre. Le champion de saut sauve leur numéro en leur cédant six (...)

23 novembre 2012 - Ouragan Sandy : aide d’urgence de la France de 70 000 Euros à Cuba

A la suite du passage de l’ouragan Sandy sur les Caraïbes, qui a causé de très importants dégâts (...)

5 novembre 2012 - FAMILLE SOLIDAIRE

Albi. « Barquito de papel », un élan solidaire et « un bon petit colis » pour des écoles à Cuba
AIDE (...)

22 octobre 2012 - 110e anniversaire des relations diplomatiques Cuba / France

A l’occasion du 110e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et la (...)