La municipalité décide du succès du programme agroalimentaire

Le vice-président Salvador Valdés Mesa a souligné qu’un changement de mentalité est nécessaire à la base, c’est-à-dire là où sont décidées les politiques définies par les dirigeants du pays.

Travailler dur pour aller de l’avant !

Nous avons besoin de municipalités fortes et vigoureuses, avec une bonne stratégie de développement, pour atteindre le succès que nous attendons du programme d’aut-approvisionnement agroalimentaire, a indiqué Salvador Valdes Mesa, vice-président de la République, qui a présidé la réunion d’analyse de cette tâche à Villa Clara.

Valdés Mesa, qui est également membre du Bureau politique du Parti, a précisé qu’un changement urgent de mentalité est nécessaire à la base, là où les politiques sont mises en œuvre. Après avoir pris connaissance des progrès du programme d’auto-approvisionnement municipal auprès de Yosvany Martín Peña, sous-délégué provincial à l’agriculture, Valdés Mesa s’est enquis des causes du retard pris dans des municipalités comme Sagua la Grande, Ranchuelo et Santa Clara, dans l’obtention de 30 livres de racines, de fruits et et de légumes par habitant.

« Si nous voulons atteindre cet objectif, il faut définir les cultures à planter, les bases productives qui en seront chargées, les producteurs responsables et les délais pour y parvenir, une tâche qui doit être systématiquement contrôlée », a-t-il dit.

Concernant l’avancement de la Tâche de réorganisation dans le secteur agricole, il a déclaré : « nous allons discuter et chercher des solutions aux préoccupations des producteurs concernant certains prix, mais ce que personne ne peut faire, c’est cesser de semer et de travailler dur pour aller de l’avant’, a-t-il dit.

À Cienfuegos, tout en insistant sur la nécessité d’atteindre les 30 livres de nourriture par mois et par habitant, le vice-président a préconisé de promouvoir l’ensemencement permanent de cultures telles que le manioc, la banane et la patate douce, et a estimé que le territoire réunissait toutes les conditions pour devenir l’une des premières provinces du pays à atteindre cet objectif.