Mission difficile, mais pas impossible : construire plus et mieux

L’entreprise contingente * Blas Roca Calderío a réalisé le bilan annuel des travaux réalisés en 2019 et défini ses projections pour 2020.

Continuer à contribuer au programme Logement est l’un des objectifs.

Cette entreprise a une mission à fort impact pour le pays ; c’est ce qui a été souligné ces derniers jours dans le bilan annuel des travaux réalisés en 2019.

{{}}Mission difficile, mais pas impossible : construire plus et mieux

par iviani Padin pour juventud rebelde le 20 janvier 2020

L’une de ses priorités, a expliqué Gilmer Ricardo Rodríguez, son directeur général, est de rechercher des alternatives viables pour construire plus et mieux, comme l’exigent les programmes sociaux tels que le logement.

Cela a été constaté, mercredi dernier, dans le bilan annuel des travaux effectués par Blas Roca en 2019, où la réalisation des objectifs fixés a été vérifiée, les potentialités ont été identifiées et les principales lacunes ont été identifiées.

Selon le rapport présenté, l’entreprise a surpassé les plans prévus, (la capacité de construction étant avantageuse), en les exécutant efficacement dans toutes les organisations et en les augmentant comme prévu en fonction de la disponibilité, de l’équilibre des ressources et des sources de financement.

Quant au plan de construction et d’assemblage des investissements, il a été dépassé de 24%. Parmi ces programmes figurent celui du logement, des maisons d’accueil pour les Anciens, des établissements de santé et les effets causés par le passage de la tornade dans la capitale.

Travailleurs de l’entreprise Blas Roca photo José Raùl Rodriguez Robleda

L’entreprise contingente Blas Roca a également joué un rôle décisif dans la construction et la rénovation des œuvres pour le 500e anniversaire de La Havane, et plus particulièrement dans des lieux emblématiques tels que la tribune anti-impérialiste, le quartier chinois, les ponts, les maisons du patrimoine près du malecon et le Musée de la Révolution.

Gilmer Ricardo Rodríguez a expliqué à la Juventud Rebelde que l’année 2019 était pleine de défis, dont l’un était de maintenir la productivité pendant les mois où le pays a été touché par la pénurie de carburant.

Il a qualifié le dernier trimestre de l’année comme une période de grands apprentissages pour l’entité car ils ont réussi à identifier des mesures fonctionnelles qui correspondent à l’appel du président de la République, Miguel Díaz-Canel Bermúdez, à penser comme un pays.

« Parmi les mesures d’économies que nous maintiendrons figurent le déplacement des charges électriques, l’organisation du transport public de fret et de voyageurs pour qu’il ne fonctionne pas à vide, la réalisation d’activités productives en dehors des heures de pointe, et le travail à distance dans des activités qui le permettent avec un contrôle administratif approprié », a-t-il déclaré.

Concernant la sécurité routière, il informe que les mesures approuvées pour réduire les taux d’accidents ont été respectées, ce qui a permis d’arriver en 2020 sans accident.

Il a également insisté sur l’importance d’accorder une attention particulière aux conditions de vie et de travail des ouvriers, des techniciens et des professionnels. ’Au cours de la période évaluée, une amélioration du confort des chantiers a été obtenue et les possibilités de loisirs ont augmenté’, a-t-il déclaré.

Cependant, a-t-il dit, il y a encore des problèmes à résoudre avec la qualité de la préparation des aliments et les difficultés avec les installations temporaires et le conditionnement des celliers dans les travaux.

Comme autre lacune, il a souligné l’utilisation non stable des détenus comme force de travail, un aspect d’une importance vitale car il affecte la formation et la réinsertion dans la société de ces citoyens.

En ce qui concerne les tâches prioritaires pour 2020, le directeur général de la société contingente Blas Roca Calderío, a noté l’amélioration du statut technique des équipements et l’établissement de liens productifs avec l’industrie nationale et son incorporation dans l’investissement étranger.

http://www.juventudrebelde.cu/cuba/2020-01-23/la-dificil-pero-no-imposible-mision-de-construir-mas-y-mejor