Viñales, célèbre au-delà de ses mogotes*

La vallée de Viñales, dans la province occidentale de Pinar del Rio, est un des grands sites touristiques de Cuba. Surtout célèbre pour le relief particulier de ses buttes calcaires, les mogotes, elle abrite également une faune et une flore remarquables et compte un grand nombre de grottes.

Publié le 20 Septembre 2020 par ACN dans Nationales

Par MARITZA PADILLA VALDÉS

Photo : JORGE LUIS SÁNCHEZ RIVERA

Déclaré par l’UNESCO Paysage Culturel de l’Humanité, Viñales, avec ses terres presque rouges contrastant avec le vert intense de la végétation, le nombre impressionnant des ses grottes et jusqu’au dernier de ses mogotes, est un lieu qui captive le voyageur à l’instant même où il y arrive. Pour beaucoup, c’est la meilleure carte de visite de Pinar del Rio, province à vocation naturaliste.

Ses paysages regorgent d’espèces autochtones de la flore et de la faune. C’est un des rares endroits où poussent des spécimens de ce qu’on appelle communément le palmier liège, une relique botanique, qui a réussi à survivre aux complexes processus de pétrification et de minéralisation qui se sont produits sur la planète depuis des millions d’années.

Le microcyca calocoma -son nom scientifique-, considéré , du fait de son antiquité, comme un fossile vivant, est endémique dans cette région occidentale. Il pousse dans des zones complexes et forme des colonies dont on prend grand soin car l’arbuste est en permanence en état critique d’extinction.

Originaire de la période jurassique, ce palmier est un des prototypes qui ornent le paysage caractérisé par des hauteurs aux sommets arrondis de cette partie de la province. On y trouve d’autres raretés telle que la Bonita de la Sierra qui meurt quand elle finit de fleurir.

Les cubains comme les étrangers sont de plus en plus désireux de parcourir les sentiers de Viñales, qui permettent d’approcher sa faune ornithologique ainsi que les aspects géologiques, historiques et culturels de cet environnement.

Parmi ses charmes remarquables, on trouve le plus grand réseau de grottes de Cuba, dont la Grande Caverne de Saint Thomas, qui servit de refuge aux esclaves échappés des plantations de canne à sucre pour fuir les mauvais traitements que leur infligeaient leurs maîtres.

Cette grotte, déclarée Monument National, dont des kilomètres restent à explorer, a été découverte en 1954 et les formes curieuses dessinées par les stalactites et les stalagmites lui confèrent une beauté envoûtante que

peuvent admirer ceux qui osent grimper par un chemin escarpé jusqu’à ses différentes parties.

Mais ce qui attire sans doute le plus le nouvel arrivant, c’est la contemplation des mogotes presque uniques au monde qui parsèment la vallée, au milieu d’une paix qui engourdit les sens et invite au rêve, dans une des régions les plus anciennes de Cuba.

*Ce mot, utilisé en géologie, ne se traduit pas. Les mogotes sont des buttes calcaires aux sommets arrondis et aux pentes abruptes. (Ndt)

http://bohemia.cu/nacionales/2020/09/vinales-celebre-mas-alla-de-sus-mogotes/